The Zbel Diagnostic – Petit point de méthodologie


Comment je procède pour effectuer mon Zbel Diagnostic ?

La méthode est tout ce qu’il y a de plus simple : avec une petite balance de cuisine, je pèse le contenu de mes ordures à chaque fois que je veux sortir mes poubelles, et je note sur un carnet pour tenir ma petite comptabilité. Je pèse bien sûr séparément chaque catégorie de déchet.

Les difficultés que je rencontre concernent surtout les déchets qui ne passent pas par la poubelle, par exemple les déchets que je génère quand je mange au restaurant (déchets organiques en cuisine, bouteilles en plastique, serviettes en papier, pailles…), ou encore le papier toilette 7achakoum qui finit (comme son nom l’indique) dans mes toilettes…

Dans le cas du restaurant, je note tout simplement à chaque fois combien de bouteilles, serviettes en papier et pailles j’utilise, et j’estime leur poids pour le comptabiliser. Pour les déchets organiques de cuisine, j’ai cherché des études sur le sujet sur le web, et je me suis basé sur des données calculées pour le secteur de la restauration en France :je compte ~150 grammes par repas au restaurant. Pour le papier toilette (re-7achakoum²), j’ai pesé un rouleau entier neuf, et je comptabilise son poids total à chaque fois que j’ai un rouleau vide dans ma poubelle…

Le tout est d’essayer d’être honnête avec soit même et de choisir des solutions cohérentes pour se rapprocher au mieux de la réalité, même si la démarche n’est évidemment pas scientifiquement irréprochable.

Quelles sont les catégories de déchets que je prends en compte ?

Voici un aperçu de la composition de chaque catégorie de déchet :

Les déchets organiques : tous les déchets naturels de cuisine (épluchures, restes de plats, os, pain sec…), les déchets issus des quelques plantes que j’ai en terrasse (branches, feuilles mortes…), bouchons de liège, baguettes de resto japonais…

Le papier et carton : assiette et serviettes en papier, boite de vache kiri, rouleaux de papier toilette, cartons de pizza, cartons d’emballage électroménager, papiers divers (tickets d’autoroute, tickets de caisse, feuilles imprimées), boite de médicaments…

Le verre : Bouteilles, ampoules…

Le plastique : pots de yaourt, sachets plastiques, bouteilles en plastiques 1.5L, bouteilles 50 cl, bouteille 33 cl, bidons d’eau de 5L, pailles, sachet de bonbons, emballage de sandwichs…

L’aluminium et autres métaux : cannettes, emballages de portions de vache kiri…

Autres déchets divers : emballages Bimo (alliage de plastique et d’aluminium), mégots de cigarette et paquets de cigarettes (merci aux potes qui les ont fumés chez moi ! Je suis un anti-tabac radical!), plaquette de Doliprane, sachets de Rhinomicine, pile…

Parmi ces déchets, il y a certains produits dont je peux me passer et qu’il sera facile d’éliminer de ma consommation courante. Par contre, pour d’autres déchets « plus indispensables » je vais devoir trouver un moyen intelligent de les valoriser (recycler, réutiliser…).

Je partagerai toutes les idées que je trouve au fur et à mesure  🙂

Publicités

Postez vos "Zero Zbel Comments"

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s